05-04-2016 | Ref : 212 | 3817 |

Retour

Commémoration de Marraine 2016

Le 1er Régiment de cavalerie a commémoré cette année le 31ème anniversaire de la mort de sa marraine, la comtesse Ladislas du Luart, lors d’une journée d’hommage le 27 janvier 2016 à Paris.

Chaque année le 1er REC honore la mémoire de cette femme exceptionnelle qui l’a tant marqué. Celle qui fut, comme le soulignait le général de Galbert dans son éloge funèbre, « la fille généreuse et ardente des seigneurs du Caucase, le secours des blessés de tous nos combats et la grande dame de la Légion étrangère », est aujourd’hui la marraine éternelle des légionnaires cavaliers, parce qu’elle a mieux que quiconque incarnée leur esprit. Malgré une programmation dense, le 1er REC commémore l’anniversaire de sa mort une année sur deux à Paris, afin de perpétuer son souvenir sur le lieu de sa tombe au cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois. Elle y repose à côté de son fils, au milieu de ceux qui, comme elle, ont quitté la terre de leurs ancêtres pour rejoindre la France.

 

A l’occasion de cette journée d’hommage, une cérémonie intime a eu lieu sur la tombe de la marraine au cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois. Comme le veut la tradition, le piquet d’honneur était armé par des brigadiers chefs, car elle accordait une attention particulière à ces serviteurs fidèles. La présence de l’ambassadeur de la Fédération de Russie en France, son excellence monsieur l’ambassadeur Alexandre Konstantinovitch Orlov, de la famille de la comtesse du Luart et de nombreux proches a donné un lustre particulier à cette cérémonie et témoigne du souvenir de cette « étrangère au service de la France ».

 

Une messe à sa mémoire a ensuite été célébrée par l’aumônier du régiment en la cathédrale Saint Louis des Invalides, en présence du gouverneur des Invalides, le général d’armée Ract-Madoux. Comme au jour de ses obsèques, son portrait était encadré par les fanions des escadrons tandis que « la colonne » retentissait sous les voutes de la cathédrale à la fin de la messe.

 

Une réception dans les salons d’honneurs du gouverneur militaire de Paris a ensuite permis au régiment et à ses anciens et à ses invités de se retrouver autour de la figure de la marraine. En présence du général de division Maurin, commandant la légion étrangère, et de nombreux anciens chefs de corps, le colonel Seiler a ainsi pu saluer l’esprit de la marraine, rappelant aux plus jeunes qui ne l’ont pas connue, son engagement pour le légionnaire et ce qu’elle représente aujourd’hui pour le régiment. Cette réception, en associant les officiers, sous-officiers et légionnaires du régiment, ainsi que de beaucoup de ses anciens officiers et des membres de l’Association des Anciens de Légion Etrangère du Vaucluse (AALEV) aura permis à tous de perpétuer le souvenir de la comtesse du Luart et de témoigner de l’esprit de corps du régiment. Comme ils l’auraient fait avec leur marraine, les légionnaires-cavaliers ont perpétué la tradition et fait résonner les Invalides de leurs chants.

 

En images

Commémoration Marraine Marraine COL SEILER Marraine COMLE Marraine

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc