03-04-2015 | Ref : 205 | 7637 |

Retour

Exercice « mini - MEDICHOS » au 1er REC

Huit auxiliaires sanitaires de l’antenne médicale et des escadrons de combat du 1er REC ont pu mettre en œuvre leurs acquis en sauvetage au combat lors de mises en situation proches de la réalité.

Du 16 au 19 mars 2015, l’antenne médicale de Carpiagne et le 1er REC ont organisé un exercice de sauvetage au combat dans le cadre des MCP avant les projections estivales au Mali et en Centrafrique.

 

 Après une première journée consacrée aux rappels théoriques et à la révision des gestes techniques, les participants ont restitué les savoir-faire sur le terrain, avec l’appui du 4ème Escadron pour le plastron.

 

Pendant 3 jours, les cas concrets se sont succédés et ont permis aux équipes sanitaires de traiter des situations de plus en plus complexes au travers d’un nombre croissant de blessés et la prise en compte de lésions de plus en plus sévères (attaque IED, accident de la circulation, attroupement qui dégénère). Après les premiers gestes effectués et le message d’alerte donné par les légionnaires du 4ème Escadron, les auxiliaires sanitaires ont déployé tous leurs savoir-faire pour mettre en condition les blessés avant leur évacuation. En quelques jours, combattants et sauveteurs ont progressé dans toutes les phases de la prise en charge des blessés de guerre, de la relève sous le feu à l’évacuation.

 

Conçu par le Médecin-en-chef BERTHELOT, médecin responsable d’antenne à Carpiagne, et réalisé avec peu de moyens en remplacement d’un exercice MEDICHOS, cet exercice a démontré tout son intérêt pour contrôler les acquis des sauveteurs au combat de niveau 1 et 2. A un mois des premiers départs, les auxiliaires sanitaires de l’antenne médicale de Carpiagne et du 1er REC sont prêts.

En images


Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc