Sentinelle à Nice

Le 4ème Escadron, à la protection du territoire national et à la perfection opérationnelle.

Au retour de ses permissions estivales après son déploiement à Paris dans le cadre de l’opération Sentinelle, le 4ème Escadron du 1er REC a repris un rythme d’activité dense. Enchainant au mois de septembre le service régimentaire ainsi qu’un rallye patrouille, l’unité s’est remise en ordre de marche rapidement.

Au début du mois d’octobre, les Lions, renforcés par leurs camarades du 5ème escadron ont pris la relève de l’escadron du Rif à Nice, durant deux mois dans le cadre de l’opération Sentinelle. L’escadron a d’emblée mis un point d’honneur à remplir avec discipline et rigueur cette nouvelle mission qui lui était confiée.

Les légionnaires ont alors entamé un cycle continu de patrouilles mobiles, à pied et en véhicule, sillonnant la ville et ses quartiers : de la fameuse place Masséna aux petites rues étroites et commerçantes du Vieux-Nice en passant évidemment par la célèbre promenade des Anglais.

A n’en pas douter, « Nissa la Bella » comme on la surnomme ici, ville touristique, au parfum d’Italie, bordée par la Méditerranée et les Alpes du Sud, a séduit plus d’un légionnaire. Toutefois, la capitale azuréenne s’est aussi avérée être un cadre de mission particulier où la menace demeure bien réelle. Chacun a pu constater que l’attentat du 14 juillet 2016 était encore présent dans tous les esprits. La population niçoise fut donc particulièrement bienveillante à l’égard de la Force. L’escadron a ainsi largement participé au dispositif de sécurité mise en place à l’occasion de l’hommage national aux victimes de l’attentat de Nice rendu par le Président de la République au mois d’octobre.

Dans le même temps, l’escadron s’est efforcé de maintenir un haut niveau de préparation opérationnelle et de former ses jeunes légionnaires. Les légionnaires ont ainsi pu travailler les fondamentaux dans la maîtrise de l’armement ou du VBL, tandis que les cadres perfectionnaient leur entrainement grâce à un exercice tactique et son application sur caisse à sable.

Enfin, l’escadron toujours en quête de défi, n’a pas hésité à prendre de la hauteur en s’élançant, peloton par peloton, sur une via-ferrata vertigineuse.

En réalisant avec rigueur la mission confiée dans le cadre de la protection du territoire national tout en continuant à s’instruire et se préparer pour des engagements futurs, les cadres et légionnaires du 4ème et du 5ème escadron sont conscient de préparer leur avenir. A court terme, au début de l’année 2017, ils entameront un cycle de Préparation Opérationnelle Interarmes qui leur permettra de renouer avec leur de cœur de métier, la reconnaissance et l’action antichar.

En images

Sentinelle Nice 4ESC Sentinelle Nice 4ESC Sentinelle Nice 4ESC Sentinelle Nice 4ESC

| Ref : 215 | Date : 19-12-2016 | 2104